La maison Chloé fête ses 60 ans

Publié par le 19 février 2013

La griffe Chloé fête ses 60 ans cette année. La maison est emblématique du chic français (quoi qu’elle ait eu son lot de designers britanniques) et évoque une féminité, un romantisme, une insouciance et une légèreté singulières.

Les designers de la griffe Chloé
Voici quelques-uns des designers qui ont marqué l’histoire de Chloé:

Gaby Aghion (1952 – 1959)

Gaby Aghion, riche parisienne d’origine égyptienne, fonde la maison en 1952. Elle choisit le prénom français Chloé pour sa sonorité agréable. Aghion était une habituée de la Rive Gauche, quartier de Paris peuplé (à l’époque) d’artistes et d’intellectuels. Elle avait l’habitude de présenter ses collections dans des lieux bohèmes, comme le célèbre Café de Flore. L’influence de ce milieu persiste dans les créations de la griffe jusqu’à aujourd’hui. À l’époque de la création de la marque, le prêt-à-porter n’était pas encore reconnu comme une véritable forme de création de mode. La designer décide de combler le vide entre la couture et le bas de gamme, donnant naissance à notre conception actuelle de prêt-à-porter de luxe.

Karl Lagerfeld (1964 – 1983)

La marque continue à prendre son envol sous la direction de Karl Lagerfeld à partir de 1964. Les imprimés rétro, la mousseline de soie et les délicates broderies mises de l’avant par le designer allemand font de la griffe une favorite auprès des beautés bohèmes de l’époque, dont Jane Birkin. Le parfum signature de la maison est lancé en 1975 sous la supervision de Lagerfeld. L’archétype de la « femme Chloé » est issu de cette période et est attribuable à Lagerfeld. Il retourne chez Chloé en 1992 pour un épisode moins fructueux.

Stella McCartney (1997 – 2001)

En 1997, la jeune Stella McCartney vient tout juste de terminer sa formation en design de mode à l’école Central Saint Martins de Londres. Sa nomination est loin de faire l’unanimité, alors que plusieurs (dont Karl Lagerfeld au premier plan) laissent entendre qu’elle aurait été choisie pour son nom plutôt que pour son talent. Mais McCartney les surprend tous avec sa première collection qui récolte un vif succès. Grâce à ses tailleurs-pantalons à jambes larges, camisoles d’inspiration rétro, jupes courtes et le slogan provocateur « Keep Your Bananas Off My Melons », elle insuffle un cool londonien à la marque. Avec l’aide de ses amies Kate Moss et Liv Tyler, la créatrice réussit à rajeunir la griffe qui avait perdu un peu de son lustre depuis les années 70.

Phoebe Philo (2001 – 2006)

Alors que Stella McCartney quitte pour fonder sa griffe éponyme, son ancienne assistante prend les rennes de la création chez Chloé. Phoebe Philo en surprit plus d’un avec son virage à 180 degrés par rapport aux collections de McCartney. Elle délaisse l’attitude rock ‘n’ roll et crée des looks plus discrets, romantiques et sophistiqués. Elle revient aux sources de la griffe avec un style hippie-chic inspiré des années 70.

Clare Waight Keller (2011 à aujourd’hui)

Avant d’arriver chez Chloé, Clare Waight Keller a revitalisé la griffe bicentenaire Pringle of Scotland. Sa période mode favorite est la fin des années 60 et le début des années 70, l’âge d’or de la maison Chloé. Elle revisite les délicates broderies qui étaient une signature de l’époque Lagerfeld, tout en incorporant son impressionnant savoir-faire des tricots. L’actuelle directrice artistique de la maison décrit l’esprit de la femme Chloé comme étant naturel, sans effort et joyeux.

La collection 60e anniversaire de Chloé

À l’occasion de son 60e anniversaire, la maison Chloé ré-édite 16 pièces phares qui ont fait le succès de la marque. Elles sont présentées dans de courtes vidéos qui sont dévoilées une à une par l’entremise du site officiel de la griffe, ainsi que dans une série d’illustrations mode (voir ci-dessous). Cette collection anniversaire intitulée Attitudes sera disponible sur net-a-porter et dans certains points de vente physiques en mars 2013.


Blouse en crêpe de soie et robe embrun, automne-hiver 1960


Bottes python, sac python et foulard, automne-hiver 2004


Blouse à broderie anglaise et sandales à semelles compensées, printemps-été 2006


Cape et shorts, automne-hiver 2009


Jean, printemps-été 2004 et sac paddington, printemps-été 2005


Robe galaxie, printemps-été 1978


Pochette éventail, automne-hiver 1979


Robe violon, printemps-été 1983


Sac caméra, printemps-été 2004


Chandail ananas, printemps-été 2001

3 commentaires

  1. [...] plus finir et bien sûr les vêtements (pour Chanel, Fendi, sa griffe éponyme, et jadis pour Chloé), il peut maintenant apposer une nouvelle épithète à son [...]

  2. [...] de Burberry, Topshop et Balenciaga, en plus d’apparaître dans le Vogue UK, au défilé de Chloé et dans le lookbook de Sonia Rykiel. On peut aussi la voir danser le Harmel Shake avec ses [...]

  3. [...] En 2011, Clare Waight Keller quitte Pringle of Scotland pour rejoindre les rangs de la griffe Chloé et est remplacée par Alistair Carr, anciennement chez Balenciaga. Plusieurs célébrités ont [...]

Laisser un commentaire

Looking for something?

Follow us on: