Les campagnes publicitaires du printemps façon pop art

Publié par le 25 mars 2013

Le musée Tate Modern de Londres présente une exposition rétrospective consacrée au peintre Roy Lichtenstein jusqu’au 27 mai. Pour l’occasion, le magazine Garage a demandé à un designer graphique de revisiter les publicités mode du printemps selon le style iconique de Lichtenstein.

Roy Lichtenstein est un artiste new-yorkais qui s’est fait connaître dans les années 60 grâce à ses peintures reproduisant l’imagerie des bandes dessinées. Ses œuvres les plus connues sont faites de couleurs primaires (rouge, bleu, jaune) et d’une répétition de points pour simuler la trame d’impression des bandes dessinées de l’époque.  Son travail peint à la main imite donc les procédés industriels de la reproduction de masse.

À l’inverse, le designer graphique Alli Vanes a utilisé les technologies numériques pour reproduire l’illusion d’un produit manufacturé. Puisque le peintre s’est intéressé au langage visuel des publicités, le magazine a demandé à Vanes de transformer les publicités de la saison présentées dans Garage. Une nouvelle publicité à la manière de Lichtenstein est dévoilée chaque mardi. Voici les trois premières:

[Mise à jour - mercredi 27 mars]  La nouvelle pub de la semaine: Gucci!

[Mise à jour - mercredi 3 avril]  La nouvelle pub de la semaine: Louis Vuitton

 

 

Quelques peintures de Lichtenstein pour mettre ce projet en contexte:


Roy Lichtenstein, Look Mickey, 1961 – la première peinture de l’artiste créée à partir d’une image de bande dessinée et présentant une bulle de dialogue


Roy Lichtenstein, Keds, 1961 – une des premières peintures de l’artiste dépeignant une publicité

Roy Lichtenstein, Drowning girl, 1961 – une des peintures les plus connues de l’artiste


Signe des liens étroits existant entre la culture populaire et l’œuvre de Lichtenstein: cette page couverture du magazine TIME en 1968, présentant une reproduction de sa peinture Pistol, datant de 1964

Laisser un commentaire

Looking for something?

Follow us on: