Le style de David Bowie

Publié par le 27 mars 2013

Après vous avoir présenté l’exposition David Bowie is, nous explorons maintenant les différentes facettes du style Bowie et son influence sur le monde de la mode.

Les nombreux visages de David Bowie

À travers les époques, David Bowie s’est créé toute une myriade de personnages. Ziggy Stardust est probablement celui qui a eu l’influence la plus persistante sur l’imaginaire collectif de plusieurs générations. Lors du lancement de l’album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars en 1972, c’est autant l’esthétique glam rock soigneusement cultivée par Bowie que la musique qui entraîne l’engouement des fans. Fasciné par le Japon pendant cette période, le musicien s’inspire d’une image du photographe Masayoshi Sukita pour sa coupe Longueuil couleur carotte. Ses chaussures plateformes sont une reproduction d’une paire créée par le designer Kansai Yamamoto, trop dispendieuse pour Bowie à l’époque, et son maquillage est dérivé du Kabuki, un style de théâtre japonais.


David Bowie en tant que son alter ego Ziggy Stardust, en 1973

Pour son album suivant, Aladdin Sane, Bowie reprend son rôle de Ziggy Stardust en y ajoutant un nouvel élément important: le célèbre éclair recouvrant son visage. Ce maquillage maintes fois reproduit est l’œuvre de l’artiste Pierre La Roche (qui a également créé les maquillages du film The Rocky Horror Picture Show) et a été inspiré par le symbole de haute tension sur les boîtes électriques. La couverture de l’album est le travail du photographe Brian Duffy.


Une des photos prises par Brian Duffy pour la couverture de l’album Aladdin Sane, en 1973 / Le visuel final de l’album

Avec la parution de l’album Station to Station en 1976, Bowie introduit ses fans au personnage du Thin White Duke. Il porte alors ses cheveux roux lissés vers l’arrière et ne se sépare plus de son paquet de cigarettes Gitanes. La couverture de l’album est une photo tirée du premier film de Bowie, The Man Who Fell to Earth.


David Bowie dans son personnage du Thin White Duke

Bowie et l’androgynie

David Bowie est depuis longtemps reconnu comme une figure emblématique de l’androgynie. Brouillant régulièrement les frontières des conventions genrées, le chanteur adopte des styles vestimentaires traditionnellement réservés aux femmes: maillot de corps, robe, vernis à ongles, pantalons très serrés.


David Bowie photographié par Mick Rock en 1973 et 1972

La première femme de Bowie, Angie Barnett, a joué un rôle important dans l’évolution de son identité androgyne. Pendant les années 70, les deux sont souvent aperçus à Londres dans toutes sortes de vêtements extravagants. Elle portait le plus souvent des pantalons et lui, une jupe. Le couple divorce en 1980 et Bowie marie la top modèle somalienne Iman en 1992.


Iman et Bowie

La star cultive également l’ambiguïté en ce qui a trait à sa sexualité. En 1972, Bowie se déclare gay lors d’une entrevue. Il se qualifié ensuite de bisexuel à plusieurs reprises. Une rumeur persistante lui attribue une relation amoureuse avec Mick Jagger au début des années 70. Peu importe son orientation sexuelle réelle, Bowie demeure un symbole de l’esthétique transgenre.


David Bowie et Mick Jagger au concert Live Aid en 1985

Bowie et Tilda Swinton

Amie et fan de Bowie, Tilda Swinton est elle aussi une icône du style androgyne. Elle a prononcé un discours touchant pour le lancement de l’exposition. Elle a notamment mentionné que Bowie était heureux d’avoir finalement surpassé Elvis dans les médias lors de leur anniversaire commun, le 8 janvier.

L’actrice a aussi joué aux côtés du rockeur dans le vidéo de sa chanson The Stars Are Out Tonight, tiré de son album The Next Day paru plus tôt ce mois-ci. Après plus de 10 ans d’absence de la scène musicale, Bowie n’a pas déçu la communauté mode avec ce vidéo. Très chic, le chanteur y porte des créations de Pringle of Scotland, Alexander McQueen et Saint Laurent Paris. Il a également engagé les mannequins Andrej Pejic et Saskia de Brauw dans le rôle d’un jeune couple transgenre.

Tilda Swinton et Bowie sont aussi liés par leur ressemblance physique frappante: courts cheveux blonds ou roux, pommettes saillantes, nez fin et vêtements androgynes. Une rumeur/blague circulant sur Internet spécule qu’ils ne seraient en fait qu’une seule et même personne. Il existe même un site dédié à comparer des photos des deux stars.


Tilda Swinton porte un ensemble Haider Ackerman de l’automne 2013 lors du lancement de l’exposition.

David Bowie et la mode

C’est sans surprise que l’exposition du V&A est commanditée par Gucci puisque le monde de la mode a depuis longtemps adopté Bowie comme une source d’inspiration sans cesse renouvelée. À l’automne 2011, Dries Van Noten a choisi l’incarnation de David Bowie en Thin White Duke comme thème de sa collection. La trame sonore du défilé était une version déconstruite de la chanson Golden Years et les silhouettes présentées évoquaient les ensembles portés par Bowie lors de la tournée Station to Station. Des vestons croisés à épaulettes proéminentes associées à de larges pantalons à plis formaient l’uniforme du rockeur à cette époque.


Dries Van Noten, automne 2011

La collection printemps 2013 de Jean Paul Gaultier se voulait un hommage aux musiciens des années 80 et les mannequins étaient choisies, habillées, maquillées et coiffées pour ressembler aux plus grandes vedettes de l’époque: Madonna, Boy George, Grace Jones, Annie Lennox et bien sûr David Bowie. Son interprétation du style du musicien britannique était plutôt ancrée dans l’esthétique Ziggy Stardust.


Jean Paul Gaultier, printemps 2013

Les courts cheveux roux peignés vers l’arrière, les coupes Longueuil rouges, les maquillages en forme d’éclair et les complets pastels ont aussi fortement été représentés dans des photos mode inspirées de Bowie.


La mannequin Alana Zimmer dans le Vogue russe de mars 2013 / Kate Moss sur la couverture du Vogue Paris, décembre 2011

Laisser un commentaire

Looking for something?

Follow us on: