Grace Kelly au Musée McCord de Montréal

Publié par le 6 juin 2013

L’exposition De Philadelphie à Monaco: Grace Kelly – Au-delà de l’icône s’ouvre aujourd’hui au Musée McCord de Montréal. On s’explique mal la place qu’occupe cette exposition dans la mission du Musée (i.e. la préservation, l’étude et la mise en valeur de l’histoire de Montréal), mais elle fera certainement courir les foules. Plusieurs activités prévues s’annoncent fort intéressantes.

Moins didactique que Porter son identité – La collection Premiers Peuples (enrichissante, à voir absolument!), cette rétrospective de la vie de Grace Kelly est plutôt anecdotique. On n’en apprend pas (ou si peu) sur l’histoire de la mode de l’époque, le savoir-faire manuel requis pour la création des robes exposées ou l’influence exercée par Kelly sur l’habillement de milliers de femmes.

On nous présente cependant des photos, des robes (malheureusement derrière une vitre), des affiches de films, des citations, des lettres. Ces bribes d’informations sont assemblées en quelque sorte à la manière d’un mood board, dans l’air du temps. Même si c’est avant tout un rendez-vous pour les groupies de l’icône Kelly, la force de l’exposition réside dans sa capacité à brouiller le mythe… pour mieux cerner la femme. On découvrir une Grace Kelly qu’on connaît moins à travers les photos d’elle plus âgée et les robes de jour moins flamboyantes.

Sac Kelly Hermes
Vous connaissez sûrement le célèbre sac Kelly d’Hermès, nommé, bien sûr, d’après Grace Kelly elle-même. Il n’a cependant pas été inspiré d’elle, contrairement au sac Alexa de Mulberry. Conçu en 1937 par l’entreprise de maroquinerie française Hermès, il était inspiré d’un sac de sel pour l’équitation. Vers 1955, après avoir été vu plusieurs fois au bras de Grace Kelly, le modèle fut renommé en son honneur.

Grace Kelly robes
Au centre: robe James Galanos en mousseline, 1956; à droite: robe Dior en dentelle, 1966


Des tenues qui ressemblent un peu moins au style Grace Kelly qu’on connaît. Anecdote charmante: lors de la visite de l’exposition, une dame rappelait à son mari qu’elle possédait, dans son trousseau de jeune fille, le même ensemble Balenciaga de 1959 ayant appartenu à Grace Kelly (à gauche). Au centre: robe Yves Saint Laurent, 1970; à droite: robe Marie-Thérèse, 1966, portée par la princesse Grace lors de sa visite à l’Expo 67 de Montréal.

Grace Kelly cinéma
À gauche: affiches de films dans lesquels Grace Kelly a joué. Au centre: Oscar remporté par Grace Kelly en 1955 pour son rôle dans le film The Country Girl; à droite: robe Edith Head portée par l’actrice lorsqu’elle accepte son Oscar et à nouveau sur la couverture du magazine Life, en avril de la même année.

Grace Kelly photo
À gauche: la robe de mariée de Grace Kelly ne fait pas partie de l’exposition au Musée McCord. Présentée pendant des années au Musée d’art de Philadelphie, elle est maintenant trop fragile pour être exposée.

Événements à ne pas manquer

Les mercredi 19 juin et 25 septembre de 17h à 21h, vous êtes conviés à visiter l’exposition vêtus dans le style de Grace Kelly. Vous pourriez ainsi remporter l’un des nombreux prix de présence.

Le 4 septembre à 18h, le designer et porte-parole de l’exposition Jean-Claude Poitras présentera une conférence ayant pour thème l’influence de Grace Kelly sur la mode.

Jusqu’au 6 octobre, les visiteurs de l’exposition pourront s’inscrire au concours Princesse d’un jour, pour courir la chance de gagner un prix d’une valeur de 2 550$. Au menu: un lunch au Café Holt, une carte-cadeau Holt Renfrew d’une valeur de 1 500$, une nuit au Ritz Carlton et un déjeuner à la Maison Boulud.

Laisser un commentaire

Looking for something?

Follow us on: