Elisa C-Rossow présente une mode plus accessible

Publié par le 27 octobre 2014

Connue pour ses vestes et manteaux haut de gamme en gabardine de laine avec empiècement de cuir d’agneau, Elisa C-Rossow a présenté sa nouvelle collection de basiques, Les Carrés, lors de l’événement Fashion Preview au début du mois. Les pièces en jersey de coton et de soie sont faites de lignes simples et disponibles à des prix abordables. Par cette initiative, la designer s’inscrit dans un mouvement qui anime une certaine branche de la mode québécoise : se rapprocher des consommateurs.

« On me demande souvent si j’ai des basiques, notamment pour l’été », explique Elisa C-Rossow. La jeune designer a mis plus d’un an avant d’accoucher du concept Les Carrés. « Je ne voulais pas me trahir. J’ai étudié en haute couture et c’était important pour moi de continuer à créer des vêtements de qualité. » La designer a donc porté la même attention aux détails et à la finition, mais a mis la hache dans le temps de production. Pour y arriver, elle a imaginé des patrons géométriques (d’où le nom de la gamme) qui se transforment en robes, jupes, shorts et hauts en quelques coutures seulement. Cela lui a permis d’atteindre son objectif : une gamme de prix d’environ 150 $ à 200 $.

Avec ces nouveaux prix, la créatrice espère rejoindre un autre public. « Il y a très peu de clientèle pour la mode haut de gamme au Québec, indique-t-elle. C’est normal, tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un manteau à 1000 $. Avec Les Carrés, je vais pouvoir satisfaire des gens qui me suivent, sur les réseaux sociaux et dans les événements, mais qui n’ont encore jamais acheté de ma griffe. »

Une tendance de l’industrie

Cette stratégie rejoint bien celle de Karen Quirion, designer de KQK. Dès le lancement de son entreprise en 2012, Karen Quirion a opté pour des couleurs sobres et des lignes pures. « Le style scandinave m’a beaucoup influencé, dit-elle. Je ne trouvais pas qu’il se faisait quelque chose de semblable ici, donc j’ai vu un créneau à prendre. » La jeune créatrice originaire de Thetford Mines a déjà la chance de voir ses vêtements distribués à la boutique Lowell et dans le cadre du Cabinet Éphémère à la Maison Ogilvy.

L’an dernier, Marie Saint-Pierre participait aussi à cette philosophie de simplification. La designer, assurément l’une des plus réputées au Québec, présentait une collection exclusivement disponible sur son site web à une gamme de prix de 2 à 3 fois moins élevée que ses collections habituelles et dans des lignes simples, minimalistes et confortables.

 

Une mode québécoise plus abordable et portable au quotidien vous rejoint-elle?

_MG_7791_sebastien_roy
Les Carrés d’Elisa C-Rossow, photo par Sébastien Roy

_MG_7877_sebastien_roy
Les Carrés d’Elisa C-Rossow, photo par Sébastien Roy

_MG_7901_sebastien_roy
Les Carrés d’Elisa C-Rossow, photo par Sébastien Roy

_MG_7913_sebastien_roy
Les Carrés d’Elisa C-Rossow, photo par Sébastien Roy

_MG_7962_sebastien_roy
Les Carrés d’Elisa C-Rossow, photo par Sébastien Roy

KQK AW14-15 b
KQK par Karen Quirion

KQK AW14-15 c
KQK par Karen Quirion

KQK AW14-15 d
KQK par Karen Quirion

KQK AW14-15
KQK par Karen Quirion

Laisser un commentaire

Looking for something?

Follow us on: